L'Annonciation

position: left

Qu’est-ce que l’Annonciation ?

Lafête de l’Annonciation, célébrée le25 mars, commémore l’annonce faite parl’ange GabrielàMariede sa maternité prochaine. Lemessager de Dieul’avertit qu’elle donnera naissance à un enfant s’appelant Jésus et qu’il est le Messie attendu par le peuple juif, venu libérer Israël et restaurer le lien avec Dieu.

La date de l’Annonciation a très probablement été fixée une fois celle de la naissance du Christ établie. Né le 25 décembre, il était donc facile de dater saconception divine, neuf mois auparavant, au 25 mars.

À lire

Pourquoi fête-t-on Noël le 25 décembre ?


L’Annonciation dans la Bible

Le récit de l’Annonciation se trouve dans l’Évangile selon Saint Luc (1, 26-38) :

Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.
L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. »
Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.


L’Annonciation faite à Marie, un célèbre "Fiat"

L’attitude réceptive de Marie à cette parole étonnante est devenue un modèle pour tout chrétien qui cherche à accueillir laParole de Dieu. Dans les Évangiles, Marie apparaît comme une jeune femme juive, pieuse et pétrie des prières, textes et psaumes qui nourrissent sa pratique religieuse quotidienne. Ayant connaissance de l’oracle du prophète Isaïe, elle attend avec tout le peuple hébreu, un signe de la venue de Dieu sur terre dans le corps d’un «enfant né d’une vierge» : "Le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici, la jeune femme/vierge est enceinte ; elle va enfanter un fils et on l’appellera Emmanuel (avec nous Dieu)"(Is 7, 14)

D’abord troublée d’être l’objet de lagrâce divine, Marie accepte avec confiance la proposition qui lui est faite d’enfanter « le Fils de Dieu » par la grâce del’Esprit Saint. En théologie, le «Fiat» (subjonctif du verbe latin facere, « faire ») désigne le « Oui » de la Vierge Marie lorsqu’elle accepte de porter « le Verbe ». On le traduit par « Qu'il me soit fait selon ta Parole » ou « ainsi soit-il », et il renvoie au lien établi – tout en confiance et obéissance – entre l’humanité et Dieu.

aaaa
L’annonce du Messie

Juste après la révélation faite par le messager angélique à Marie del’Incarnation du Messie, Marie s’empresse de rejoindre sa parente,Élisabeth, pour lui partager la nouvelle. Cette dernière, portant aussi le fruit d’uneconception miraculeuse(voir l’Annonciation à Zacharie, Lc 1, 1-25), reconnaît en Marie « la mère de son Seigneur ». Le récit de laVisitation, exposé par Luc juste après celui de l’Annonciation, énonce la reconnaissance par l’humanité (représentée par Élisabeth) du mystère de l’Incarnation.