... et le 3ème jour

position: left

L’acte de foi du pape François :

“Nous sommes appelés à croire à la Résurrection comme un événement déjà présent, qui nous implique déjà maintenant”

Pape François,la basilique Saint-Pierre

Se référant à l’Évangile choisi (« Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais »), le pape souligne : « Les paroles de Jésus font passer l’espérance de Marthe du futur lointain au présent : la résurrection est déjà proche d’elle, présente dans la personne du Christ. » Il enchaîne : « La révélation de Jésus nous interpelle tous aujourd’hui : nous sommes appelés à croire à la résurrection non pas comme à une sorte de mirage à l’horizon, mais comme à un événement déjà présent, qui nous implique déjà maintenant mystérieusement. Et cependant, cette foi en la résurrection n’ignore pas ni ne masque le désarroi que nous expérimentons humainement face à la mort. »

Le pape invite alors à considérer chaque élément « à la lumière d’une autre dimension, celle de l’éternité ». Ainsi, ajoute-t-il : « Nous sommes appelés quotidiennement à aller au-delà de l’image que nous avons instinctivement de la mort comme anéantissement total d’une personne ; à transcender l’évidence visible, les pensées codifiées et évidentes, les opinions communes, pour nous confier entièrement au Seigneur. »