Bonne Fête de l'enseignant

Le cadeau n’a rien à voir avec son prix, il tient tout entier dans l’intention et la beauté du geste.

Devant l’innocence désarmante des enfants, nous demeurons fascinés, émerveillés, éberlués, témoins d’une belle ingéniosité, d’un amour authentique, pur, d’une gratitude sans limite, semant dans nos cœurs le bonheur et la béatitude.

Le 9 mars, comme année, nos élèves nous ont dit «Merci» et «bonne fête», à l’occasion de la fête consacrée aux enseignants.

Habituellement, ils venaient au collège, se précipitaient très enthousiastes vers leurs classes avec des cadeaux de toutes à la main.

Mais cette année, cet événement semble beaucoup plus beau et certainement beaucoup touchant !

Cette année, malgré toutes les difficultés, le confinement, l'enseignement à distance, la situation du pays, nos élèves nous ont offerts ce qu'ils ont de plus, de plus honorable : leur amour, leur reconnaissance traduits par des messages concrets et symboliques.

Nos chers apprenants, aidés par leurs mères, dignes de respect, ont créé, inventé, écrit, déclamé, chanté, dessiné même et ont exprimé leur joie d'appartenance à la la famille des Sœurs des Saints Cœurs.

Cette famille qui a réussi à inculquer au plus profond de la personne les valeurs humaines constituant la base des rapports et le pilier de la réussite.

Comblés de joie, face à cette spontanéité, cette bonne volonté, cette promptitude et cette adresse inventive, les enseignants émus, étaient fiers de partager sur le petit écran vos grandes "créations".

Chères Mamans, nous vous devons tous nos respects. Vous avez donné de bon gré, vous vous êtes tellement fatiguées, vous avez pu inspirer vos enfants et les guider vers le bon chemin.

Chère Directrice, Sr. Georgette Abou Rjeily, nous vous présentons nos remerciements ! Vos directives ont contribué au succès. Votre perspicacité, votre habileté incomparable, votre encadrement, votre discernement toujours avec finesse, sont à louer !

Gilberte Yammine Mouwawess